De l’écrivain adolescente à la rédactrice web : des chemins longs et sinueux

Je ris bien souvent et je joue sur les mots encore bien plus. Même mes maux deviennent des mots. Pourtant il m’a fallu parfois revenir à l’essentiel, l’originel. Retrouver la racine du bonheur perdu, l’enfance. Se réconcilier avec cette gamine là qui au fond, n’attendait que ça. Refaire le chemin à l’envers pour repartir de nouveau vers l’avenir. Mon chemin a commencé ici, sur les remparts de la vieille ville à la bande dessinée facile : Angoulême. Lire la suite de

La ville aux sourires qui chantent.

DSC00192

Petite, j’ai déjà visité cette ville et j’en avais gardé un souvenir émerveillé, d’autant plus que j’y avais croisé son ambassadeur le plus connu, Claude Nougaro en personne. Un grand souvenir ! Il fallait y revenir. Je suis revenue et j’en suis toujours autant émerveillée, même avec mes yeux d’adulte !Lire la suite de

Le plaisir d’écrire n’est rien sans celui d’être lu !

Beaucoup d’écrivains et de passionnés de l’écriture vous diront que peu importe le public pourvu qu’on ait les mots. Fausse modestie ou vraie pudeur ? Peut-être. Mais sans lecteur pourquoi transmettre nos écrits, pour les jeter dans le néant ? Des paroles en l’air. Non.Lire la suite de

Mais qui es-tu Wonder Correctrice ? D’où viens-tu ? Nous sauveras-tu des massacres imminents de notre langue ? Tueras-tu de ton regard perçant les « Sa me plaît » et les « Sa s’est trop cool » ? Vas-tu nous délivrer tes secrets pour ne plus tomber dans l’erreur terrible de la ponctuation mal placée et de l’accord désaccordé ? Nous sauveras-tu de cette terrible maladie de la « majusculite » qui ronge nos écrans et nos journaux ? Wonder correctrice, délivre-nous de toutes ces attaques orthographiques barbares ! J’ai mal à mon français !  Lire la suite de